×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

mercredi, 26 février 2014 09:59

Le peuple Kom

Écrit par 

Selon la légende royale, l'ancêtre du clan royal serait parti de Ndobo à Bamessi ou il s'est installé avec son peuple. Plus tard, la majorité du peuple disparaitra par suite d'une supercherie du chef Bamess Sous la direction d'un nouveau chef, Nandong, le reste quittera Bamessi et arrivera à Nkar ou il sera rejoint par les ancêtres des clans Ndotitichia et Ijunasung actuels. De Nkar, ils ont continué leur chemin vers Djottin, à la limite ouest avec les Nsaw, d'ou ils partiront ensuite vers Ajung. Sous la conduite de Jinabo l, ils quitteront Ajung et s'établiront à Laikom d'ou ils chasseront plus tard le clan Andolanu. Ce dernier établira sa chefferie à Achain.

Les Kom, quant à eux, devaient plus tard fonder une chefferie qui figure aujourd'hui parmi les plus grandes dans la province du Nord-Ouest. L'histoire de la dynastie à Laikom est étroitement liée à celle de trois clans, les Ekwu, les Achaf et les Itinelaa. La royauté a été attribuée à une lignée matriarcale du clan Ekwu, alors que les deux autres clans fournissent les faiseurs de rois, chacun à travers une lignée. Ces trois familles dirigeantes se sont d'abord installées à Laikorn, d'ou elles ont investi les autres villages, notamment Mme, Kuk, Nyos, Fungom et Kung.

Les Kom ont connu leur période d'expansion et atteint leur apogée sous le règne de Yu (1860-1912).

Avant l'accession de Yu au trône, la dynastie n'exerçait une autorité effective que sur Abasakom, la moitié nord du royaume avoisinant la capitale Laikom.

Les Kom ont soumis un certain nombre de villages qui leur sont devenus tributaires. Ce sont Nchang, Ake, Mejang, Mejung, et Basaw. Apres la conquête de ces villages, le roi des Kom a établi sa souveraineté et assuré la solidarité tribale par le mariage. Aujourd'hui, les dirigeants des cinq villages (Nchang, Ake, Mejang, Mejung et Besaw) ainsi que ceux de Ajung et de Besonaku (ou Bassin Oku, une ramification de la sous-tribu Oku, chez le Nsaw) constituent les sept chefs de quartier de Kom. Le chef supérieur, le "Fon" de Kom, réside à Laikom, sur les hauteurs des monts Korn.

Vu 243 fois Dernière mise-à-jour : mercredi, 18 février 2015 17:36
Fon Nsom Ngwe and the Afo-A-Kom Fon Nsom Ngwe and the Afo-A-Kom sparephoto.com
Évaluer cet article
(0 Votes)
----

Articles similaires

yna

Plus dans cette catégorie : « Le peuple Bali La chefferie bafut »