×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

Histoire du peuple bamiléké

les bamilékés les bamilékés www.edition2015.com

Les Bamiléké sont descendants Baladis partis de l'Egypte médiévale au IXe siècle de notre ère. Ils arriveront en région tikar vers le miLieu du XIIe siècle avant de se diviser vers 1360 à la mort de leur dernier souverain unique:

le roi Ndéh. Yendé, premier prince, refusa le trône et alla traverser le Noun pour fonder Bafoussam. Sa soeur ira vers la région de Banso (il existe près d'une trentaine de villages Bamiléké dans le Nord-Ouest anglophone). Deux décennies plus tard, Ncharé, le cadet, descendra dans la plaine du Noun pour fonder le pays Bamoun. De bafoussam naîtront quasiment tous les autres groupements Bamiléké entre le XVe siècle et le XXe siècle (Bansoa est né en 1910 à la suite de l'exil forcé de Fo Taghe de Bafoussam)

Parce qu'ils ne sont pas des Bantous, les Bamiléké sont communément qualifiés de Semi-Bantous en raison des quelques influences qu'ils ont eues des Bantous au cours de leurs mouvements migratoires jusqu'à la plaine tikar. Les Bamiléké parlent une langue nilo-égyptienne teintée de Bantou : c'est une langue nilo-soudanaise.

Vu 741 fois Dernière mise-à-jour : samedi, 21 février 2015 12:03
bems

Je reste convaincu que pour mieux développer notre pays, nous, camerounais avons besoin non seulement de bien le connaître, mais aussi de mieux nous connaître nous même...