×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

La gastronomie chez les beti

okok chez les beti okok chez les beti camerdish.e-monsite.com

Vers 1917, le cacao, le café, le manioc et le maïs sont introduits par les colons et cela modifie profondément l'organisation du travail tout comme l'écosystème, puisque les hommes qui se consacraient à la culture de l'igname devaient laisser cela pour les cultures de rente aux fins d'impôt de colonisation. Alors qu'avant, cueillette et ramassage, agriculture sur brûlis, jachère, piégeage permettaient d'assurer la subsistance, désormais, cacao et café occupèrent les hommes, jusqu'à présent. Dans le cadre de l'économie de marché, cela permet de payer un certain nombre de choses nécessaires dans la vie quotidienne. La femme et la terre sont liées dans la culture beti. Aussi, maïs et arachide sont cultivés par les femmes.

La poterie est aussi l'apanage des femmes, de même que la pêche à l'écope appelée alog. Dans le cadre de l'alog, elles allaient chercher du poisson en saison sèche alors que les hommes pratiquaient du piégeage. Avec l'arrivée de la colonisation, l'arme à feu est introduite et elle vient supplanter l'arc et la flèche. Au niveau des échanges, alors qu'auparavant, c'était le troc qui permettait de se pourvoir en denrées et objets non disponibles, avec la colonisation qui a banni le bilabi, le marché est institué.
Le plat typique des Beti est l'Okok généralement accompagné de tubercules. L'okok est fait à base de feuilles Gnetum decoupées très finement, bouillies avec du beurre de cacahuètes et du jus de noix de palme. Un autre plat typique est le Kpem, fait à base de feuille de manioc, de beurre de cacahuètes. Une autre manière de consommer le kpem est de remplacer le beurre de cacahuètes par du jus de noix de palme, dans ce cas, on dit Kpem Isouk. Un autre plat typique appelé Sangha chez les Ewondo et Sangla chez les Eton est préparé à base d'épinards, de maïs et de jus de noix de palme.Le manioc constitue l'aliment de base de la gastronomie beti. Il est consommé sous toutes ses formes: feuilles, tubercule bouilli, farine pour en faire des beignets ou du couscous. Les noix de palme, les cacahuètes font partie de l'alimentation de base. Traditionnellement, on mange peu de viande, et encore moins du poisson, étant donné la situation du pays beti à l'intérieur des terres. La banane plantain, le macabo(plante de la famille du manioc dont on consomme les jeunes feuilles, et les tubercules), les ignames, le mais, le safou, des comi (petites noix rondes ressemblant aux amandes), les goyaves, papayes, avocats ainsi que énormément d'autres plantes et fruits font partie de l'alimentation des beti. Bien sur, elle a été enrichie par les plantes importées d'Amérique et par les contacts entre ethnies et tribus voisines. Et plusieurs plats tendent à disparaitre. On trouve comme boisson, le vin de palme, et le vin de bambou, ainsi que l'Odontol une liqueur fabriquée à partir de mais, et de vin de palme. Toutes ces boissons ne sont évidemment pas spécifiques aux Beti, ce sont simplement des produits du terroir.

Vu 511 fois Dernière mise-à-jour : mercredi, 18 février 2015 17:08
yna

Plus dans cette catégorie : « Les restaurants au Cameroun