×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

Le commerce au Cameroun

sur le marché le commerce toujours géré par l'informel, fixe des marges élevé pour permettre la survie sur le marché le commerce toujours géré par l'informel, fixe des marges élevé pour permettre la survie www.journalducameroun.com

La population du Cameroun est essentiellement rurale. Il est de ce fait nécessaire qu'il y ait un échange accru de produit entre les villes et les villages, ainsi qu'entre les différentes régions. Aussi, plusieurs catégories de commerçants sont engagées à différents niveaux

Les paysans commerçants

Les agriculteurs approvisionnent les grandes villes en denrées alimentaires locales telles que le haricot, le macabo , la maïs, le manioc, l'igname, l'arachide et en volaille et animaux tels que les chèvres les porcs et le bétail.
Après la vente, ils achètent du sel, des vêtements, du pétrole des ustensiles et quelques objets de luxe ; bibelots, boisson etc. u'ils ramènent dans leurs villages. Il s'agit ici de paysans commerçant dont le pouvoir d'achat est généralement faible.

Les petits commerçants

Il s'agit de ceux qui possèdent des boutiques dans des marchés organisés ou dans les coins stratégiques des villes et qui vendent uniquement des biens manufacturés. Ils sont approvisionnés en marchandises de tout genre, mais surtout en produits essentiels et en vêtements qu'ils vendent directement aux consommateurs.
A côté de ce groupe, il existe une classe plus aisée qui possède des boutiques moyennes. Il s'agit surtout des Grecs, d'Indiens de libanais de Pakistanais, de Chinois et de certains Camerounais riches.

Les grandes entreprises

Elles appartiennent aux étrangers, mais de plus en plus aux Camerounais, et quelques unes sont la propriété de capitalistes étrangers. Ces entreprises s'occupent da la vente de produits coûteux tels que les véhicules et autres engins lourds, les machines et les matériaux de construction. Celles d'entres elles qui font dans le commerce des produits moins coûteux les vendent en gros. On peux ajouter à ces entreprises les supermarchés, que l'on trouve surtout dans les grandes villes.

Le commerce interrégional

Ce commerce concerne l'échange des produits entre les régions où ils existent en abondance et celles où ils sont rares.
C'est ainsi que l'on transporte du bétail de l'Adamaoua vers le sud. Le coton, les arachides, les articles en cuir partent également du Nord pour le Sud. En retour, les commerçants du Sud vont écouler leurs produits dans la partie septentrionale du pays.
Pour ce qui est des cultures de rente, trois types d'agents s'occupent de les collecter dans les campagnes et de les transporter en ville et si nécessaire, vers les ports ou les usines.
Il y'a d'abord les commerçants individuels qui achètent du cacao, du café, etc. directement auprès des planteurs. Ensuite il y'a les sociétés coopératives locales qui achètent les produits qu'elles livrent à l'office de commercialisation des produits de base. Enfin il y'a des sociétés comme Bastos, Chococam , Socapalm qui achètent les produits aux planteurs locaux afin de les transformer pour la consommation.

Le commerce extérieur

Depuis l'indépendance, le commerce extérieur du Cameroun a connu de progrès sensibles, avec un grande diversification de partenaires commerciaux.
Le Cameroun est un pays politiquement stable et son code d'investissement est libéral, il devient de ce fait un eldorado pour les commerçants étranger avide d'y déverser leurs produits fabriqués en masse.

Les exportations.

Le Cameroun exporte surtout les produits agricoles et forestiers parmi lesquels le cacao, le café, le coton, le caoutchouc, la banane, les produits du palmier à huile, le tabac, les arachides. Le pays exporte également les produits non agricoles tels que le bois, le pétrole brut, les lingots d'aluminium et les produits en aluminium.
Les pays qui importent ces produits sont la France , la Hollande ; les Etats-Unis qui sont les principaux clients du Cameroun. D'autres moins important sont l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Chine , le Royaume Unis et de nombreux pays africains.

Les Importations

Le Cameroun importe surtout les produits manufacturés prêts à la consommation. A mesure que la volonté de progrès du pays augmente, ses achats et son endettement envers les pays et organismes étrangers s'accroissent également. Les importations comprennent des machines lourdes, des produits en fer et en acier, les automobiles, des appareils électriques, des médicaments, des produits textiles, etc.
Les principaux fournisseurs de ces produits sont la France ; les Etats-Unis, l'Allemagne, le japon, l'Italie, le Luxemburg, la Chine , le Pakistan, l'Indonésie, la Chine , etc.

Vu 371 fois Dernière mise-à-jour : mardi, 24 février 2015 11:20
Plus dans cette catégorie : Les échanges extérieurs »