×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

La compétitivité

selon l rapport sur la compétitivité selon l rapport sur la compétitivité www.journalducameroun.com
La compétitivité est évaluée à travers le taux de change effectif réel (TCER). Le TCER se définit comme la différence entre le prix d'un panier de biens dans un pays et le prix du même panier chez les principaux partenaires commerciaux un TCER négatif exprime un gain de compétitivité de l'économie et un TCER positif une perte de compétitivité.

Le recul de la compétitivité de l'économie camerounaise se poursuit avec un TCER de 0,5 en 2007. Cette situation résulte des cours du pétrole à un nivaux élevé et de l'appréciation de l'euro vis-à-vis du dollar. Ce recul s'accentuerait en 2008 avec un TCER de 3,7.

Par ailleurs, l'attractivité du Cameroun n'est pas satisfaisante. Selon la CNUCED, les flux entrants d'investissements directs étrangers ont reculé de 7,7% au Cameroun en 2007 alors qu'ils ont augmenté de 72,2% en Afrique subsaharienne. Le rapport Dong business 2009 de la banque mondial sur l'environnement des affaires souligne que le Cameroun a engagé des réformes visant à faciliter l'obtention de prêts mais sa situation s'est dégradée puisqu'il passe du 158e rang mondial en 2007 au 164e rang en 2008 sur un total de 181 pays.

En termes d'environnement macroéconomique, le rapport sur la compétitivité en 2007 du Word Economic forum note que le Cameroun présente une stabilité macroéconomique avec une inflation maîtrise et des finances publiques assainies après l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE.

S'agissant de la performance dans les industries manufacturières, le ministère des finances a mené une étude sur la compétitivité auprès d'un échantillon de 95 entreprises. Qui ont été utilisés sont les exportations nettes, le coût unitaire et la productivité moyenne horaire du travail. Les résultats préliminaires montrent que, s'agissant de l'exportation nette, les industries manufacturières ont plus vendu à l'extérieur qu'elles n'en ont acheté en 2005 et2006. Sur la base du coût unitaire, 47% des entreprises manufacturières étaient compétitives en 2007, contre respectivement 51% et 57% en 2006 et 2005. Pour ce de la productivité moyenne horaire du travail, elle est en augmentation dans l'ensemble des entreprises et passe de 4 984,6 FCFA en 2006 à7 345,7 FCFA en 2007.

Vu 305 fois Dernière mise-à-jour : mardi, 24 février 2015 12:31
Plus dans cette catégorie : « Les échanges extérieurs