×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

Poisson fumé au gombpo

Fruit d'une magnifique plante potagère probablement originaire d'Afrique, le gombo pousse dans les régions tropicales et tempérées chaudes. Il est apparenté à l'hibiscus, à la mauve et au coton. Quelques historiens pensent qu'il aurait été rapporté d'Afrique en Espagne lors des invasions des Maures au VIIe siècle. Son nom angolais, gombo est là source de sa dénomination française. Le gombo possède une mince peau comestible, lisse ou légèrement duveteuse selon les variétés.
L'intérieur renferme de nombreuses graines comestibles. Ce légume-fruit contient une substance mucilagineuse qui donne aux sauces un aspect gluant très apprécié. On le cueille avant maturité complète (entre 3 et 4 jours) car à ce moment là, il est très tendre. Il se mange cru ou cuit. Parfois séché, il est transformé en farine et l'on tire de ses graines une huile comestible. Séchées et torréfiées ses graines peuvent être utilisées comme succédané de café. Il se mange braisé, bouilli, cuit à la vapeur, pané, frit, sauté ou mariné.

Ingrédients :
2 kg de poisson fumé, 500 g de gombo, 150 g d'oignons,
100 g de crevettes séchées, 150 g de tomates fraîches (à défaut 40 g de concentré),
20 g de djansan , 1 piment rouge, 10 g de sel gemme, 2 gousses d'ail, sel, cubes.

Cuisson :
Mettre le poisson dans 1 l d'eau froide avec du sel pour l'attendrir,
égoutter et retirer les parties qui débordent du poisson.
Mettre de côté l'eau de pochage.
Dans une casserole, mettre le djansan , le piment ,l'oignon,
l'ail et les tomates écrasés avec ¾ d'eau de pochage.
mettre le poisson et faire bouillir pendant 15 à 20 min.
Ajouter le gombo finement écrasé avec le sel gemme,
cuire à feu doux, à demi couvert pendant 20 min.
La sauce doit être élastique.
Accompagné de semoule de maïs, de manioc ou de tapioca.

Vu 409 fois Dernière mise-à-jour : samedi, 12 juillet 2014 23:55